Recettes sucrées

Confiture de cerises : la meilleure recette possible expliquée ici !

La cerise se révèle l’un des fruits les plus sucrés et les plus énergétiques. Si vous l’utilisez pour concocter des gâteaux pendant l’hiver tout comme moi, vous n’avez qu’à la conserver au congélateur après l’avoir dénoyauté, équeutée et égouttée. Je vous présente aujourd’hui la recette détaillée de confiture de cerises. C’est une recette maison très facile que j’aime concocter chaque année de préférence avec des cerises noires. Plus juteuses et plus sucrées, celles-ci donnent une meilleure confiture. Je la parfume à la vanille. Seulement, je n’utilise pas trop de sucre étant donné que les cerises sont déjà assez sucrées.

Pour cette recette, vous pouvez opter pour la cuisson des cerises jusqu’à ce qu’elles soient tendres et rajouter ensuite du sucre. Ou bien pour gagner du temps, vous ajoutez tous les ingrédients dans la casserole en même temps. Vous allez adorer cette confiture pas trop sucrée, que ce soit pour tartiner du pain grillé, fourrer un gâteau roulé ou servir avec une glace.

Bien choisir et préparer ses ingrédients pour la recette

Le choix des ingrédients ainsi que leur préparation constituent des facteurs importants à la réussite de toute recette de cuisine.

Les fruits pour la recette

Il est important de choisir des cerises bien mûres et pas trop abîmées, que ce soit dans votre jardin, au marché ou dans le commerce. Lorsque les fruits sont bio, il vous suffit de les rincer et de retirer les tiges ainsi que les noyaux avant de les couper en morceaux. Dans le cas où les cerises sont traitées, il faut les éplucher avant de les utiliser.

Pour relever le goût de votre confiture de cerises et parfumer vos préparations, vous pouvez aussi utiliser des herbes comme le romarin, le thym, ou des épices comme la vanille ou la cannelle, ainsi que des fleurs telles que la violette ou le pissenlit.

Le sucre pour la confiture de cerises

Pour réaliser votre confiture de cerises, vous pouvez utiliser n’importe quel sucre (blanc, roux, sirop d’agave, sucre de coco, etc.). N’hésitez pas à varier les sucres afin d’obtenir de nouvelles saveurs et réaliser des mélanges originaux. Par ailleurs, prenez souvent en compte le type de sucre que vous avez pour adapter la quantité à apporter dans votre recette. Notez que la conservation des fruits est assurée par le sucre. Ainsi, une confiture moins sucrée se conservera à coup sûr moins longtemps.

Les gélifiants pour la recette

Il existe des sucres conçus spécialement pour les confitures dans le commerce qui contiennent un gélifiant. C’est une option très pratique pour les débutants dans la réalisation de confitures. Pour donner une bonne tenue à mes confitures, je préfère utiliser la pectine contenue dans la pomme (et surtout dans ses pépins). Vous pouvez également utiliser les groseilles, les pépins d’agrumes ou les trognons de coing. Ce point est particulièrement utile pour les fruits pauvres en pectine (les fraises, les pêches, la rhubarbe, etc.).

Par ailleurs, pour rattraper une confiture qui n’a pas pris, ajoutez-y de l’agar-agar et portez à nouveau à ébullition, puis mettez en pots.

Bien choisir et apprêter son matériel de confiture de cerises

On n’a pas besoin de beaucoup d’ustensiles de cuisine pour concocter une confiture de cerises maison :

  • un bassin à confiture (de préférence en cuivre) ou un faitout à fond épais ;
  • une écumoire (pour retirer la mousse des confitures avant de les mettre en pot) ;
  • des pots en verres de différentes tailles ;
  • une cuillère en bois et une louche.

Voilà énumérés les indispensables. C’est un plus lorsqu’on a un thermomètre ; mais ce n’est pas nécessaire.

Il est très important de bien laver tout son matériel à l’eau chaude et au produit de vaisselle. Puis il faut toujours laisser sécher sur un torchon propre sans essuyer. Quant aux pots et couvercles, stérilisez-les en les plongeant dans l’eau bouillante durant quelques minutes (20 minutes). Puis sans les essuyer, laissez les sécher à l’air libre.

Les ingrédients pour cette recette

Cette recette de cerises est plutôt facile à concocter. Elle requiert juste un certain temps pour être parfaitement réalisée. Pour tester cette recette, je vous recommande comme ingrédients 400 g de cerise dénoyautée et coupées en deux, 100 g de sucre, ½ cuillère à café d’extrait de vanille, 1 cuillère à soupe de jus de citron (15 ml) pour préparer cette recette et pouvoir en profiter sur un certain temps. L’acidité du jus de citron favorise la conservation de la confiture et permet à la cerise de garder sa couleur, en plus de relever son goût.

La préparation des fruits pour la recette

Après avoir lavé et dénoyauté les cerises, mélangez-les au sucre dans votre bassine à confiture, puis ajoutez le jus de citron. Ensuite, couvez et laissez reposer un peu le tout pendant quelques heures (4 heures) avant de commencer la cuisson. L’objectif est de faire macérer les fruits dans le sucre. Pour un meilleur résultat, je vous conseille de laisser macérer toute une nuit. Cela permet de bien développer le goût de la cerise. Surtout, veillez à mélanger de temps en temps en écrasant bien les fruits.

La cuisson de la confiture de cerises

Pour la cuisson:

  • Disposez votre bassine en cuivre sur feu vif et faites cuire le mélange pendant à peu près 30 minutes tout en remuant régulièrement afin que votre confiture ne s’attache pas. Laissez cuire jusqu’à l’obtention d’un jus sirupeux ;
  • Vérifiez maintenant si votre confiture est parfaite en laissant couler une goutte sur une assiette placée préalablement au congélateur. Votre confiture est prête lorsque la goutte se fige. Dans le cas contraire, poursuivez la cuisson.

La mise en pot de la confiture de cerises

Si votre confiture de cerises est prête, vous pouvez alors la verser dans des bocaux stérilisés. Écumez si nécessaire la confiture avant de remplir vos pots.
Il est important de bien fermer les bocaux et de les retourner jusqu’à ce qu’ils se refroidissent pour une parfaite étanchéité. Si vous n’aimez pas la confiture avec des morceaux, n’hésitez pas à mixer les cerises avant de les faire cuire.

Étiquetez maintenant vos bocaux en marquant le nom de la confiture et la date de réalisation. Vous pouvez les conserver longtemps dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière. Consommez-les de préférence dans l’année. Notez qu’un pot de confiture de cerises ouvert doit être conservé au réfrigérateur et consommé dans le mois.

Que faire si votre confiture de cerises ne prend pas ?

Votre confiture de cerises peut ne pas prendre lorsqu’elle n’est pas suffisamment cuite. Prolongez un peu la cuisson dans ce cas. Cela peut arriver également si vos cerises ne contiennent pas assez de pectine. Ne paniquez pas si, même en laissant cuire encore, votre confiture ne fige pas. Avec de l’agar-agar, vous pouvez la rattraper. Il vous suffira de laisser refroidir la préparation et d’y ajouter 1 g d’agar-agar par kilo de fruit. Ensuite, il faudra mettre à nouveau au feu et laisser bouillir pendant 3 minutes. Et le tour est joué, vous pourrez la mettre en pot !

La vidéo de la recette

Confiture de cerises : un délice à adopter absolument

En plus d’être à la fois juteuse, sucrée et délicieuse, la cerise détient de multiples bienfaits pour la santé.

La cerise est un anti-cancer

La cerise contient de la quercétine et des extraits d’anthocyanines. Ces flavonoïdes auraient une action anti cancérigène. La consommation de votre confiture de cerises permettrait ainsi de prévenir la formation de lésions (qui pourraient se transformer en tumeurs) dans le côlon. Des études l’ont démontré. Elle réduirait également le risque de cancer dans l’intestin.

Action anti-inflammatoire

L’anthocyanine contenue dans la cerise est également un antioxydant qui a de très puissantes propriétés anti-inflammatoires. Ainsi, les douleurs musculaires seraient réduites par sa forte présence dans la cerise. Cela permet aussi une récupération rapide lors d’un effort intense. Des études ont également démontré que la cerise se révèle 10 fois plus efficace que l’aspirine dans le cadre de la réduction d’une inflammation des tissus à l’origine de maux de tête. Ce fruit est alors excellent pour les sportifs et pour les migraineux.

Action comme diurétique naturel

La richesse en potassium de la cerise contribue à l’élimination des urines et des toxines contenues dans le sang. Ainsi, sa consommation a un impact positif sur les reins dont elle favorise le bon fonctionnement.

La cerise favorise la digestion

La pulpe de la cerise a une haute teneur en fibre. Sa consommation facilite ainsi la digestion. De plus, ses sucres contiennent du sorbitol. Ce qui lui confère une légère action laxative. Ce fruit est de ce fait un remède naturel pour agir contre la constipation. Il assainit aussi le côlon et a une action tonifiante sur le conduit digestif.

Protection de la peau

La couleur rouge foncée de la cerise est donnée par l’anthocyanine. Cet antioxydant sert à la production d’acides aminés essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. Les cellules du corps sont également protégées du vieillissement cutané et de la radiation UV par sa présence. La cerise donne par ailleurs un coup de fouet aux épidermes fatigués pour tonifier votre bronzage.

Lutte contre l’insomnie

La cerise contient une bonne dose de mélatonine (une hormone qui assure la régulation du cycle de veille et de sommeil). Cela a été démontré par une étude américaine. Sa consommation ralentirait ainsi le processus de vieillissement et aiderait à combattre le décalage horaire et à réguler le sommeil. Les personnes souffrant d’insomnie pourraient consommer la confiture de cerises en guise de traitement naturel.

Show More

Yasmine

D'origine marocaine mais habitant Malakoff près de Paris, j'ai décicé de lancer ce blog spécialisé sur la cuisine maghrébine afin de partager à tous ma passion !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close