Meilleures recettes

Msemen marocain : Recette déclicieuse expliquée ici !

Pratique pour être transporté lors d’un pique-nique, le msemen est une crêpe marocaine à base de semoule et de farine qui peut se faire aussi bien en version sucrée que salée. On peut le garnir à sa convenance avec des légumes, de la viande ou du poisson. Cette crêpe délicieuse se trouve également en cuisine algérienne sous le nom de Mhjeb. Elle est souvent servie avec du miel et accompagnée d’un bon verre de thé à la menthe. Chauffé avec du Nutella, le msemen est également un vrai régal. Pendant le mois sacré du ramadan, cette crêpe est incontournable. La clé de la réussite de cette recette se trouve dans la pâte qui devra être bien travaillée ainsi que dans la réussite du feuilletage au beurre ou à l’huile. Nous vous présentons aujourd’hui une recette de cette crêpe marocaine qui va vous plaire.

Nos conseils avant de commencer la préparation du msemen

Pas d’enfants autour de vous et pas de téléphone. Assurez-vous de pouvoir être tranquille avant de commencer.
Vous aurez les mains huilées durant la majeure partie de la recette. Ce n’est donc pas évident que vous pourrez vous occuper des enfants et encore moins que vous pourrez répondre au téléphone.

Recette originale de mesmen testée pour vous

Le msemen peut se préparer de plusieurs manières. Nous vous présentons la meilleure, celle du msemen originel :  elle vous permettra d’obtenir de délicieuses crêpes feuilletées à souhait à l’intérieur et croustillantes à l’extérieur. Il est certain que vous la réussirez si vous suivez la recette pas à pas tout en observant nos conseils.

[review_product id=”1238″]

Les ingrédients pour 6 crêpes msemen

Pour la pâte, il faut prévoir 300 g de semoule fine, 500 g de farine T55, 1 cuillère à café de sel fin et 500 ml d’eau tiède.

Pour le pliage, apprêtez 300 ml d’huile de table neutre et 50 g de semoule fine.

La préparation et le pétrissage de la pâte du msemen

Mettez dans une cuve la farine, la semoule et le sel, puis ajoutez l’eau petit à petit tout en mélangeant à la main le tout. Dès que le mélange forme une boule, commencez par pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte souple et élastique. Vous pouvez laisser reposer pendant 10 min pour favoriser une meilleure texture de la pâte (facultatif). Cette étape peut être bien sûr réalisée à l’aide d’un robot.

Après le pétrissage, posez la pâte sur votre plan de travail et formez des boules d’environ 110 à 120 g.
Une fois la formation des boules terminée, badigeonnez une à une les boules de pâte tout en huilant vos mains. Puis déposez-les au fur et à mesure sur un plateau. Notez que les boules doivent être travaillées dans l’ordre. Il est donc important de commencer par la première que vous avez confectionnée.

Le feuilletage de la pâte de msemen

  • Posez la première boule sur le plan de travail et aplatissez-la avec la paume de votre main. Huilez votre main au fur et à mesure que vous continuez à aplatir la pâte, jusqu’à l’obtention d’une feuille suffisamment fine ;
  • Affinez les bords de la feuille avec les doigts et la paume de la main au centre, tout en veillant à ce que la pâte ne se déchire pas ;
  • Saupoudrez ensuite la pâte de semoule, puis rabattez les côtés vers le centre pour obtenir un carré ;
  • Posez une deuxième boule sur le plan de travail et travaillez-la de la même manière que la première. Huilez et saupoudrez de semoule, puis mettez le premier carré obtenu au centre de la feuille de pâte. Pliez comme cela se doit pour obtenir un carré. Vous utilisez ainsi deux boules de pâte pour la réalisation d’une crêpe. Pour toutes les boules restantes, vous suivez les mêmes étapes.

La cuisson du msemen

  • Faites chauffer pendant cinq minutes une poêle à fond épais. Assurez-vous qu’elle soit bien chaude ;
  • Huilez à nouveau légèrement chaque carré et faites les cuire à feu moyen dans la poêle bien chaude (pendant 2 à 3 minutes pour chaque côté). Veillez à ce que chaque côté soit bien doré et le tour est joué. Servez chaud ou tiède.

Vous pouvez déguster vos crêpes arrosées de miel ou de sucre, de confiture ou autre douceur sucrée, garnie d’œufs ou tout simplement nature, que ce soit au goûter ou au petit déjeuner. Vous pouvez même les conserver au frais très bien emballées dans du papier aluminium. Si vous voulez les réchauffer, il vous suffira de les déposer quelques minutes dans une poêle (pas besoin de rajouter de matière grasse).

Le tutoriel en vidéo

Voici la vidéo d’un partenaire qui résume très bien la recette. Le résultat est génial !

Possibilités culinaires du msemen

Des mets plus traditionnels comme la chakhchoukha de Biskra peuvent être concoctés à partir du msemen. Cette crêpe sert aussi à cuisiner du rfiss dans la région du Ouarsenis. Pour préparer le rfiss, les feuilletés sont grossièrement découpés en morceaux accompagnés d’oignons et de viande de dinde ou de poulet. Ce mets est généralement préparé en l’honneur d’une mère pour célébrer la naissance de son enfant. Le rfiss peut se faire également sucré pour être servi en dessert. Dans ce cas, on découpe plus finement les feuilles de msemen qui sont ensuite saupoudrées de sucre glace et d’éclats d’amandes. Accompagné de thé chaud, le rfiss sucré est généralement concocté le lendemain des noces des mariés, à l’occasion d’un mariage.

Une farce est rajoutée aux crêpes feuilletées à Figuig et dans le reste du Maroc. Elle est généralement faite d’oignons, de piments et de tomates. Selon la région, on y rajoute également des légumes, de la viande hachée et d’autres ingrédients.

Msemen farci

Pour apporter plus de délices à vos crêpes, vous pouvez les farcir à la viande hachée (poulet, bœuf). Pour une farce bien assaisonnée, vous pouvez prévoir par exemple de la viande hachée, de l’oignon haché, de la carotte mixée, des gousses d’ail, du piment harissa, du sel, du poivre, du cumin, du paprika, de la coriandre moulue, du persil, une cuillère de concentré de tomate et de l’huile d’olive.

Faites cuire l’ensemble dans une sauteuse, avec de l’huile d’olive, et laissez refroidir. La farce est à introduire à l’intérieur de la pâte (au milieu) après le feuilletage, au moment du pliage.

Bon à savoir

Découvrez ici plusieurs astuces afin de réussir aisément votre recette de msemen.

Astuce pour avoir un msemen souple

Le souci majeur lors de la préparation de la recette de msemen concerne la texture de la pâte. La plupart des gens ne réussissent pas à trouver la texture idéale. En fait, tout dépend de la farine que vous utilisez, si bien qu’il n’est pas aisé de quantifier l’eau utilisée. Certains types de farine prennent plus d’eau que d’autres. Il faut donc en rajouter au fur et à mesure, jusqu’à obtenir une pâte bien lisse et souple, juste ce qu’il faut pour vous faciliter le feuilletage.

L’essentiel est de veiller à ce que la pâte ne soit pas trop molle, sinon elle sera trop fragile et risque de s’arracher lorsque vous allez l’étaler. Elle ne doit pas non être très dure, sinon vous aurez énormément de mal à l’étaler. Il faut donc savoir trouver le juste milieu.

Lorsque le problème de la texture se pose, il est conseillé de faire plusieurs essais, même si c’est pour faire seulement deux msemens. En testant plusieurs textures, on parvient à trouver la texture idéale pour réussir son msemen selon le type de farine utilisé.

Quelle farine utiliser pour un bon msemen ?

Pour vous faciliter la tâche, nous vous recommandons vivement d’opter pour de la semoule extra-fine. Il est vrai que vous pouvez obtenir de bons résultats avec de la semoule fine si vous ne trouvez pas de semoule extra-fine, mais soyez assuré qu’avec ce dernier type de semoule, la différence est nettement remarquable. Cette option réduit le temps de pétrissage. En plus, la pâte se déchire moins et le résultat est excellent. Testez et vous apprécierez vous-même.

Pour le pétrissage, vous pourrez utiliser une machine à pain si vous en avez. Le résultat est bien meilleur !

Quelle poêle utiliser pour cette recette ?

Pour la cuisson des msemens, nous vous recommandons une poêle en pierre. Mais vous pouvez utiliser n’importe quelle poêle, pourvu que son fond soit épais. L’essentiel est qu’elle doit être bien chaude au moment de faire cuire les msemens. Ensuite, vous devez la maintenir à une température moyenne tout au long de la cuisson.

Voici cette que j’utilise et que je vous conseille tout particulièrement :

Poêle en pierre granité et céramique - tous feux dont induction - Natural Professionnel (28 cm)
42 Commentaires
Poêle en pierre granité et céramique - tous feux dont induction - Natural Professionnel (28 cm)
  • Avec la nouvelle gamme Natural Cook Professionnel, les passionnés de l'art culinaire vont découvrir l'inégalable robustesse du revêtement en céramique granité façon « pierre».
  • Une résistance exceptionnelle aux rayures et à l'abrasion grâce au revêtement en GREBLON C3+ de technologie allemande (3 couches renforcées de céramique anti-adhérente de 5mm).
  • Les manches des ustensiles sont amovibles optimisant ainsi l'espace de rangement, et permettant aux ustensiles d'être utilisés au four jusqu'à 250°C. Le dispositif d'insertion du manche est serti d'une bague en acier et non en plastique.
  • Certifié pour tous types de feux et garantie de 25 ans(1) sur toute la collection Natural Cook Professionnel. La gamme Natural Cook Professionnel est conforme à la norme NF EN 12983-1 relative aux risques mécaniques et thermiques.
  • LIVRAISON ET RETOUR GRATUIT. Le colis contient : Poêle en Pierre granité et céramique* diamètre 28cm / hauteur : 6 cm poids : 1,1 kg

Astuce pour un msemen bien feuilleté

Pour obtenir des msemens bien feuilletés, il faut utiliser deux boules puisqu’on a plusieurs couches de pâte. Mais il faut suivre scrupuleusement les différentes étapes indiquées pour le feuilletage de la pâte, car il est important d’avoir une feuille de pâte bien fine. Vous devez donc bien imbiber la pâte avec l’huile et le beurre et bien l’étaler avec les doigts.

Astuce pour obtenir un msemen vraiment délicieux

Pour obtenir des crêpes très savoureuses, il est conseillé de les farcir avec une farce sans la cuire au préalable (c’est-à-dire crue). Ensuite, faites les cuire dans une poêle épaisse à feu doux. Vous serez agréablement surpris du résultat. C’est tout simplement merveilleux. La différence du goût est nettement remarquable comparativement à une farce cuite. C’est un vrai régal.

Vous n’avez pas à vous inquiéter pour la cuisson des oignons. Vous le constaterez vous-même, ils vont bien cuire tout en conservant leurs vitamines.

Bon courage et bonne dégustation !

Show More

Yasmine

D'origine marocaine mais habitant Malakoff près de Paris, j'ai décicé de lancer ce blog spécialisé sur la cuisine maghrébine afin de partager à tous ma passion !

Articles Liés

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close